LA RENTRÉE SUR LE SITE

UNE RENTRÉE DANS L’INCERTITUDE

C’est une rentrée dans un monde où la liberté est menacée, les démocraties sont en danger.
Les montées extrêmistes religieuses et politiques annoncent des heures douloureuses où l’histoire du monde va se jouer sous nos yeux, avec cette question, pour nous syndicalistes : « Que pouvons-nous faire pour contribuer à préserver la laïcité, la démocratie, la liberté, et défendre les fondamentaux mêmes de la République ? »
C’est une rentrée dans l’incertitude, dans une société divisée qui cherche ses repères, et où le repli identitaire s’accentue (je vous conseille de lire ci-contre l’article de Didier Lapeyronnie paru dans Liaisons sociales qui donne une vue de certains problèmes). Le monde syndical peut apporter certaines réponses et tester certaines solutions.

La fin de l’année sera très politique : primaires à droite et à gauche, suivies de l’élection présidentielle de fin avril 2017. Arrêtons-nous sur les propositions sociales des candidats du parti Républicain.

Commençons par François Fillon, ex-Premier Ministre : rendre les allocations chômage dégressives, plafonner le taux de remplacement à 75 % pour le calcul de ces allocations, recentrer le Code du Travail sur des droits fondamentaux, négocier les autres droits au niveau de l’entreprise.

Nicolas Sarkozy : faire passer l’âge de la retraite à 63 ans dès 2018 et jusqu’à 2020 (6 mois de plus par an), et 64 ans dès 2025 (soit 3 mois par an entre 2021 et 2024).

Mais le pire reste à venir avec Alain Juppé : faire passer la retraite à 65 ans dès 2018 en partant du principe de rajouter 4 mois par an à partir de l’âge légal actuel de départ de 62 ans (donc dans 9 ans), rendre les allocations chômage dégressives à partir de 12 mois ; pour le temps de travail, voici un extrait de ses propos : « La réforme que je propose est simple : elle consiste à sortir des 35 heures, ce que personne n’a jamais fait, pour refaire des 39 heures la durée de référence du travail. »

Et tous sont d’accord pour supprimer l’ISF ! Vous constaterez que le progrès social est en marche !

Mais le plus malheureux dans cette histoire, c’est que les propositions du FN à travers Marine Le Pen sont, pour la retraite, de se baser uniquement sur les 40 annuités de cotisations, sans référence d’âge de départ (cela ne vous rappelle rien ?). Il est vrai aussi que les promesses n’engagent que ceux qui y croient… Quand je vous dis que le monde est fou… Au final, je nous souhaite bien du plaisir. Dans un prochain édito l’équivalent concernant les candidats à la primaire à gauche vous sera présenté.

La loi Travail a été adoptée pendant l’été (voir l’article de Liaisons sociales ci-dessous).

En ce qui concerne l’UPSM et l’IFÉAS, la rentrée se prépare (campagne TPE oblige). Lors du dernier Bureau de l’UPSM, nous avons proposé aux syndicats de mettre en place deux actions territoriales. Pour l’instant, seul le SYMÉTAL s’est proposé.

Rappelons aussi que le Congrès du STRAMP aura lieu le 13 octobre prochain.

Côté UPSM, nous sommes actuellement sur la refonte du site de l’UPSM. N’hésitez pas à adresser à Jocelyne Huthwohl (référente du site) toutes vos remarques et/ou suggestions : toutes les idées constructives sont bonnes à prendre !
Côté IFÉAS, Gérard, Anne-Marie et Bernie travaillent sur le Catalogue IFÉAS 2017. Il sera disponible à la mi-octobre, vous y découvrirez de nouveaux modules et retrouverez d’anciens modules réactualisés.

Michel Fourgeaud
Secrétaire général de l’UPSM



LA NAVETTE AU FIL DES JOURS EST DE RETOUR !


« Certains habitants ne se sentent plus faire partie du pays »

[Liaisons sociales magazine février 2016]

Professeur de sociologie à l’université de Paris IV (Sorbonne), Didier Lapeyronnie observe la transformation des quartiers populaires depuis trente ans.

Lire la totalité de l’article

La loi Travail est publiée au Journal officiel

[Liaisons sociales - 10 août 2016]

Le marché automobile accélère sa révolution

[Le Monde - 21 et 22 août 2016]

QUI SONT LES SYNDICATS ?

Voici les coordonnées des cinq syndicats qui constituent l'UPSM. Nous vous invitons à les contacter pour adhérer et obtenir des renseignements sur vos droits.

SYMÉTAL SF
SYndicat de la METALlurgie Sud Francilien
14 rue du Chemin de Femmes
91300 Massy
Tel : 09 61 00 00 02
Courriel : contact@symetalcfdtsf.fr
Permanence : lundi au jeudi de 9h à 17h – vendredi de 9h à 15h

STM 77
Syndicat des Travailleurs dans la Métallurgie 77
15 rue Pajol
CS 9020
77007 Melun Cedex
Tel : 01 64 09 05 13
Fax : 01 60 59 06 86
Courriel :
cfdt-metaux-77@fgmm.cfdt.fr
Permanence : mardi et jeudi de 9h à 17h

STRAMP
Syndicat des Travailleurs dans la Métallurgie de Paris et La Défense
7/9 rue Euryale Dehaynin
75019 Paris
Tel : 01 42 03 89 44
Courriel : cfdt-metaux-75@fgmm.cfdt.fr
Permanence : mardi de 9h à 18h

SMVSO
Syndicat de la Métallurgie des Vallées de la Seine et de l’Oise
Maison des Syndicats
26 rue Francis Combe
95014 Cergy Pontoise Cedex
Tel : 01 30 38 47 88
Fax : 01 34 24 81 52
Courriel : smvso@free.fr ou cfdt-metaux-78-nord@fgmm.cfdt.fr
Permanence : jeudi de 8h à 17h – vendredi (semaines paires) de 8h à 16h30

SYMNES
SYndicat de la Métallurgie du Nord et de l’Est de Seine
Siège : 9/11 rue Génin
Bureau 212
93200 Saint Denis
Tel : 01 55 84 41 57
Fax : 01 55 84 41 25
Courriel : cfdt-metaux-symnes@fgmm.cfdt.fr
Permanence : mercredi ainsi que les 2ème et 4ème jeudis : de 9 h à 18 h